( 4 octobre, 2016 )

Un monde sans violence?

Un monde sans violence?  Une utopie… Le rêve de beaucoup d’Hommes…

 

Je rêve de ce monde… Mais je sais que de mes yeux je ne le verrai jamais.

 

Quand les hommes comprendront qu’ils sont plus forts, chacun petit électeur, rassemblés pour une seule et même grande cause que dispersés dans des batailles, des débats futiles… Crées juste par les partis politiques pour disperser au maximum… Ils savent, ceux en haut des gouvernements, que il n’y a qu’en nous faisant nous battre les uns contre les autres, qu’ils peuvent garder du crédit et accéder au pouvoir. Sans ces discordes, ils ne sont rien. Parce que si le citoyen, engagé auprès des autres citoyens, va dans un seul et même sens, et œuvre pour le bien. Le politique lui sera noyé… Il éjectera… On peut appeler ça une révolution oui !

Mais n’en faudrait-il pas une à l’heure ou la politique devient une vitrine à mécréants, tous ayant les mains sales, ou l’âme enlaidie, et l’ego démesuré ? N’est-ce pas au citoyen, lui travailleur, lui acteur de ces sociétés, lui Humain, lui connecté à la réalité, à la pauvreté, aux discriminations, aux violences de dire STOP. Moi, je veux dire STOP.
STOP d’abord à ce déferlement d’images chocs dans les médias… La violence appelle la violence, crée de la violence en chaque être humain, aussi bon, soit-il, qui est nourrit quotidiennement par l’atrocité.

STOP à ces débats politiques créent pour détourner l’attention du peuple des vrais problèmes.

STOP à cette politique de répression par les règles, au regard d’une société plus responsabilisée et éduquée au respect. Au respect de certaines règles inévitables pour une vie collective, mais surtout au respect de l’autre et son environnement.

STOP aux incivilités en démesure.

STOP à ces haines raciales sans fondements.

 

Je sais que le monde ne sera jamais parfait. Mais si chaque citoyen du monde prenait conscience qu’il est le frère de n’importe quel citoyen du monde. Que tous nous sommes venus au monde de la même manière. Que tous nous avons été baigné et porté par une mère, que tous nous avons poussé un premier cri… En cela ne sommes nous pas prompts à voir que nous sommes tous égaux ?

 

STOP avec ces guerres liées aux religions. Je me suis demandé si la religion n’avait pas été la création d’un esprit diabolique, pour disperser les Hommes, pour les faire s’entre-tuer. La religion, la façon de vivre sa religion, sa foi, est intime. Deux personnes d’une même famille, d’une même religion, éduquées ensemble et de la même manière auront toutes les deux une vision différente pourtant et ne seront pas d’accord sur certains points. Alors pourquoi ne pas laisser l’Homme libre de vivre sa religion comme il l’entend ? Tout comme le laisser libre de vivre sa non-religion ?

 

Les solutions prises par les gouvernements dans tous les conflits actuels, ne sont qu’une manière de mettre le feu à une poudrière sur le point d’exploser.

 

N’a-t-on pas, nous citoyen du monde, un rêve et un espoir commun ? Une vie meilleure pour nos enfants, un environnement plus sain, et ne pas les voir mourir (arraché cruellement à la vie et injustement) pour des causes sans fondements bien établis. N’a-t-on pas le rêve d’arrêter de voir des innocents mourir de faim ou sous des bombes, ou par la folie destructrice de terroristes ?

 

Je pense que d’une manière générale, nous aspirons tous à ça… Il y aura bien sûr toujours des exceptions, des êtres avides de sang… Mais, nous qui voulons et aspirons à cette même sérénité pour l’avenir, nous posons-nous les bonnes questions ? Avons-nous les bonnes attitudes ?

 

Les réponses pour trouver l’équilibre dont ce monde a besoin seront ardues à déceler. Mais si nous y réfléchissions ensemble, plutôt que nous battre pour des idées politiques qui avouons le, si elles sont belles sur le papier pour certaines. Séduisantes dirons-nous. In fine, elles ne restent toujours, on le voit, que des idées de politiciens, qui ne les appliquent pas une fois élus…

 

Alors voilà si toi, citoyen du monde, allié à toi, et toi, citoyen aussi de ce monde, plus d’autres, vous réfléchissiez à ce qui pourrait faire amener un peu de paix dans notre monde, si vous montriez ce chemin à vos proches, si vous y croyez comme vous aimez votre enfant… N’avancerait-on pas ensemble vers des solutions ? Vers une amélioration de l’état destructeur dans lequel notre monde se trouve ?

 

Si respect, échange, partage, devenait monnaie courante, penses-tu, toi, citoyen du monde qu’il y aurait toujours autant de conflits ?

 

|